Le 15 Juin 2021

Enfin, les activités retrouvent leurs cours. Sans doute un peu plus difficilement que nous pouvions le souhaiter pour les équipages. Les nombreuses incertitudes quant à la reprise et à l’organisation de nos régates, l’indisponibilité des équipiers liées à la reprise in situ pour de nombreux salariés et les reprogrammations de nombreuses fêtes familiales ne favorisent pas un retour à la normale.

Malgré tout, comme la météo de ces jours-ci, cela ne va pas si mal

Duo Catamania 2021 un plateau inouï !

L’avant saison nous avait fait craindre le pire pour la participation à cette désormais grande classique.  Là, cinquante-sept Duos s’aligneront le 19 juin prochain pour courir les cinq étapes de la Duo Catamania et reviendront le 25 juin à la Trinité-sur-mer. Les plus belles barres « Atlantique » spécialistes de la discipline sont présentes au rendez vous et bien que cette épreuve soit détendue et détendante, il n’est pas question de manquer de vigilance et d’adresse sur l’eau.

Duo Catamania 2021.JPG

Liste des inscrits

Suivez chaque soir vos favoris ; https://www.duocatamania.com/classements.html

Le Rallye Galice 21 juin

12 bateaux du « petit » X 362 au « gros » Amel 54 parcourront les côtes d’Espagne, avec une incursion à Saint Jacques de Compostelle. 66 équipiers participent à l’aventure.

Bon vent et bonne vacances à tous.

Le 4 Juillet La Trinité-Cherbourg By Actual (pour remplacer Cowes)

Pour qui cette année l’aiguière d’argent (massif) ? Bien que la destination de cette course offshore soit IMG_3115.JPGmodifiée pour des raisons liées à la pandémie, l’esprit demeure.

Trois parcours sont envisagés en fonction des incertitudes météorologiques. (Celui représenté sur l’affiche est le plus long. Les inscriptions vont bon train et nous nous demandons qui viendra mettre à mal la suprématie en temps réel du superbe Mylius 60 marseillais Lady First III

Avis de course 2021

Inscrits au 15 juin 2021

Je m'inscris

Quatre événements courus début Juin

Championnat du monde militaire-CISM 2021 Ariane Regaud a représenté la France.

L’équipe de France militaire de voile s’est entrainée à la SNT.

Le WMCSailing 2021 (championnat du Monde militaire) se dispute sur support Snipe en équipage mixte. Le Snipe est un voilier dériveur à deux équipiers construit à plus de 30 000 exemplaires dans le monde mais peu pratiqué en France. Les nations fortes sont le Brésil, l’Espagne, les USA, Puerto Rico, l’Argentine, le Royaume uni, la Finlande, la Norvège. Le poids optimal d’équipage est de 130 kg environ pour être performant dans les conditions de vent léger mais aussi dans la brise au portant. Exigeant physiquement par la position de rappel au près, il demande une technique particulière pour le mener à bien au portant étant donné l’absence de spinnaker.

La sélection des membres de l’équipe de France militaire de Voile (EFM) pour le WMCSailing 2021 s’est critérisée au regard de l’expérience de haut niveau en dériveur, de la disponibilité d’athlètes pour une échéance sportive à un mois des JO de Tokyo, d’une préparation sportive spécifique « à minima » sur voilier Snipe, de la programmation de la préparation.

7 regroupements de l’EFM sur ce support ont été réalisés en association avec la Société Nautique de la Trinité sur mer qui a accueilli l’EFM Voile sur cette période de préparation. L’association française de la classe Snipe a mis à disposition de l’EFM Voile un de ses plus beau Snipe afin de s’entraîner spécifiquement et techniquement sur ce type de voilier particulier.Les 29 et 30 mai ont rassemblé les coureurs de la classe Snipe et l’EFM Voile pour finaliser cette préparation sportive.

Equipage EFM Voile :

Ariane Regaud : Passé sportif en dériveur double 420 et 470, inscrite dans le cadre du parcours de performance de la FFV. Actuellement active (barreuse) sur circuits monotypes et séries internationales World sailing.

Vincent Guillarm : équipier en dériveur double 470. Partenaire de l’équipe de France olympique pour les JO de Londres 2012. Sportif de haut niveau de la Défense (division 2), actif sur toutes séries monotypes internationales.

Coach : Pierre-Alexis Ponsot

Image1
Image2

Malgré les espoirs de libéralisation post Covid neuf équipages seulement, parmi la trentaine d’inscrits, ont put rallier l’Espagne et courir 9 manches très disputées.

Résultats

https://www.rfgvela.es/escora/regatta/world-military-sailing-championship-2021

Nos Optimist savent régater : Victoires dimanche 13 juin

Deuxième et déjà dernière régate du printemps 2021 pour nos coureurs
Optimist à Baden dimanche dernier. Les enfants ont su profiter de l’absence des coureurs du Centre d’entrainement Départemental (CED56) réputés « top bons », qui étaient en régate de ligue à Lorient, pour réussir à se hisser sur les plus hautes marches du Podium.
Trois manches courues par un vent très léger, voir nul, en début d’après-midi. Tous se sont bien amusés et ont analysé leurs performances ou leurs inattentions.

IMG_20210613_162203

En départemental sur 12 inscrits, la SNT cartonne
  – Armand Gasnier 1er
  – Alice Le Mentec 2ème
  – Ulysse Régaud 4ème
  – Pacôme Lamiot 9ème

En promotion, sur 8 inscrits
  – Alistair Launay 3ème
  – Tristan Mesguen 4ème
  – Alix Le Govic 5ème

Après La Trinité-La Rochelle. La Cap 45-11 a satisfait tous les coureurs

Trace

Une belle course novatrice mise en place par l’UNCL et orchestrée par la SRR et notre Gilles Bricout opérateur de la finish line au Trého. 10 Solos et 7 Duos ont découvert ce nouveau concept de parcours.

Ludovic Ménahes a eu la gentillesse de nous relater ses impressions et sa tactique :

« Parti, jeudi 16h de la Rochelle, pour une course au large de 750 miles, on va en faire 950 !

Jeudi 3 juin :
Le départ se passe très bien, on sort bien devant. On sait qu’il faut aller vite pour ne pas se faire marcher dessus par les gros rating. Passage de la pointe d’Oléron sous génois en tête de la flotte. Puis on envoie le Code 0 pour aller au plus vite vers le bas de l’anticyclone qui est installé dans le milieu du Golfe de Gascogne.

Le début de soirée se passe bien, on tient les Figaro 2 et le 3300, mais le vent monte et sans ballast, on ne peut rivaliser.

Départ.JPG

Vendredi 4 juin :
Toujours sous code 0, la descente va au mieux (190 miles parcouru en 24h). Vers 15h, le vent commence franchement à disparaître. Il va falloir encore plus plonger vers le Sud. Envoi du spi… et vers 19h, alors que l’on commence à buter contre le 1er système météo, on aperçoit les gros ratings (on comprend qu’on est 1er en réel), en train de chercher à descendre péniblement, on plonge encore plus. Mais freinés par la molle devant, les autres, nous reviennent dessus. Patrick ISOARD « Santosha pour Uship », nous passera un petit appel « Salut, les gars, je vous passe le bonjour, tout se passe bien… je commence à voir votre bateau, on arrive » (car ils sont tous un peu regroupé derrière ». Ce ne sera pas son seul appel !1h après, c’est reparti, on se sauve à nouveau et on part pour une grande descente sous spi vers le Cap Ortegal.

Samedi 5 juin :
Toujours sous spi, on va parcourir en 24h plus de 200 miles, avec au passage 4h de surf à 12 nœuds. On a ce qu’on était venu chercher. Mais on va à nouveau ralentir car en fin d’après-midi, on a fait un peu trop de nord dans notre route. On voit à nouveau les bateaux derrière. Et Patrick, nous passe son petit appel !

Dimanche 6 juin :
A 7h, toujours 1er des 2 flottes, on coupe la longitude des 11° au point 44°28.275N – 10°59.978. Et c’est parti pour une remontée qui va se faire au près… sur 400 miles… ! Toute la journée, on va prendre de l’avance, le bateau marche tout seul au près, toujours dans nos polaires (100%), c’est top. Mais… une nouvelle bulle va nous arrêter vers 18h. Et quelques heures après… Patrick à nouveau à la VHF !
On ressort le code 0, on accepte de replonger plus Sud pour s’extraire des basses pressions et on repart.

IMG_1107.JPG

Lundi 7 juin :
On est encore reparti. Mais la météo est compliquée. Aucun fichier Grib n’est en phase avec la réalité, on comprend que l’anticyclone devant a été coupé en 2 et a formé une longue dorsale, on ne sait plus par où on va vraiment pouvoir passer.  Plus les heures avancent plus le bateau ralenti, mais on a peu de solutions, à moins de faire du sud. Option non retenue, on rentre à la Trinité, on ne retourne pas en Espagne. Les heures qui passent dans la molle sont pénibles. (Nouvel appel de Patrick!)

Mardi 8 juin :
On n’arrive pas à aller dans l’Est, impossible, et là, on voit Pierrick « ZEPHYRIN », qui 10 miles plus au sud, arrive, lui, à faire de l’Est. On vient de perdre notre 1ère place en réel après 5 jours en tête.
Il va falloir attendre le milieu de journée pour repartir et plus on monte plus le vent forcit, c’est parti pour une remontée au près débridé de 130 miles. 

Mercredi 6 juin :
Pierrick prend l’extérieur de Belle-Ile, il peut se retrouver sans vent, on passera donc par l’intérieur surtout que l’on doit arriver à la bonne heure pour avoir le courant avec nous. Il finira finalement 49 minutes devant nous. Et arrivés au ponton, on apprendra que Blue Oscar est arrivé, il y a 2 heures. Problème d’émission de sa position… donc avons-nous été 1er réel pendant 5 jours sur 6 ?!

Au final, super transat, surtout que c’était notre première. On a pu valider pleins de points et surtout découvert que l’on pouvait passer beaucoup de temps à la table à carte à analyser notre routage et que lorsque tout va tout seul, le pilote sait faire le boulot… il va falloir amener des films et des livres pour les prochaines.

On finira 1er des doubles, 2ème au scratch et 3ème réel. 

Merci aux organisateurs d’avoir proposé ce format original. C’est un succès.
Merci à Patrick, d’avoir sans cesse mis la pression 😉

Grand Bravo à Pierrick PENVEN en solo – doublé Brestois, quoi… 😉

Petit clin d’œil à TECHNIQUES VOILES et son code 0 sans câbles (#Herewesail)

Dommage que le suivi de course à terre n’ait pas fonctionné pour les personnes qui acceptent nos absences ! »

ADEOSYS, Ludo & David

Classements : https://drive.google.com/drive/folders/1chfdv95OyLub-iiwSyfLVeuiVzfV89tH

Lundi prochain nous vous donnerons toutes les infos pour Juillet et Août

Les Voiles Classiques 2021.JPG
National 7m50
Challenge Kerviler 2021.JPG
Voiles et voiliers de la Baie 2021.JPG
Open Mach Trophy 2021.JPG
Nuit des iles du ponant.JPG
Fifty-Fifty 2021.JPG
Spi Ouest-France octobre 2021.JPG

Une Etoile est née, le nouvel Edenred

Nous connaissions le superbe Mini 6.50 du sympathique Basile Bourgnon, vendredi dernier a été présenté à la Foule le dernier Opus du chantier JPS (associé aux entreprises locales Den Ran, Valsat et Techniques voiles) Classe 40 Endered qui sera skippé pour la prochaine Jacques Vabres par Emmanuel Le Roch. Best wishes à toute l’équipe.

IMG_4070.JPG

Nous sommes tristes

Un ami et nouvel adhérent, passionné par sa nouvelle installation à La Trinité sur Mer et sa récente Copropriété d’un Grand soleil 37, Claude Brunet et décédé brutalement le 2 juin dernier.

Véronique Holas, épouse de notre Président Honoraire Jean-Philippe Holas, nous a quittée il y a quelques jours.

Nos pensées accompagnent ceux qui les ont aimés.

Ecole de voile

Il nous reste encore quelques places pour satisfaire les navigateurs en herbe. Ne tardez pas elles partent très vite…https://www.snt-voile.org/ecole-de-voile/

ev_affiche

Boutik

Au vu du succès, nous prévoyons d’autres livraisons en juin alors à vos précommande http://Le lien des précommandes : https://docs.google.com/forms/u/1/d/e/1FAIpQLSebYjrjCzQZkqftC2QbrshbK24aTlh21kwI4d4IfskJ_KyG-A/viewform

Et si vous avez des questions, c’est ici : snt.kidsclub@gmail.com

boutik_1

Partenaires institutionnels

Partenaires institutionnels

Club des partenaires SNT

Tableau Club des parteanires au 4 février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *