21 Juin 2020

C’est l’HALLALI

HALLALI retrouve les eaux trinitaines

1955 : Franck GUILLET est un grand régatier trinitain, fidèle de la SNT. Il  a eu différents voiliers mais pense déjà au prochain. Malgré ses 72 ans il en veut encore un autre , un dernier, d’où son nom Halali. Il choisit Eugene Cornu pour le dessiner et le chantier Jouet a Sartrouville pour le construire.

Le bateau arrive en juillet 1956 à son  port d’attache de la Trinité  et fait la joie des équipages nombreux qui s’y succèdent pendant plusieurs années sous les ordres de Franck Guillet.

 Long de 18,40m, c’est un bébé de 29 tonnes qui a très fière allure. En fait ce ne sera pas le dernier bateau de Franck.  Le bateau change de mains, part en méditerranée , devient le Cid et continue sa carrière .

 Il finit par atterrir a OSLO en 1983, ou Hubert GUILLET, petit fils de Franck , le retrouve, a vendre. Il le rachète,  va le chercher en 2019 et lui redonne son nom d’origine. Quelques travaux de rajeunissement et voilà HALLALI qui revient cet été dans les eaux trinitaines.

Plusieurs octogénaires de la trinité étaient sur le ponton ce dimanche pour accueillir ce bateau mytique sur lequel ils ont navigué quand ils avaient 20 ans. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *